entretiens

entretiens

Les entretiens individuels ont lieu durant le quatrième et dernier jour de sélection. Deux entretiens sont effectués, l’un avec une psychologue et l’autre avec deux personnels navigants qui peuvent aussi bien être pilote que NOSA. Ces entretiens sont là pour juger votre motivation ainsi que l’adéquation de votre profil avec le métier de pilote au sein de l’armée de l’air et de l’espace.

Les entretiens durent autour de 45 minutes mais ils n’ont pas de durée fixe, lorsque l’évaluateur en à assez entendu il passe au suivant. On dit souvent que plus l’entretien est court et plus il s’est bien passé même si cette règle ne s’applique pas tout le temps.

Entretien avec la psychologue

Le premier entretien individuel passé par les candidats est l’entretien avec la psychologue. Cet entretien est plutôt généraliste et peut faire penser à un entretien d’embauche par certains aspects. Beaucoup de questions au sujet de vos motivations vous seront posées mais relativement peu de questions techniques.

Pour préparer cet entretien, la psychologue a accès aux différentes pièces de votre dossier:

  • Votre lettre de motivation
  • L’inventaire de personnalité que vous avez rempli à la fin du deuxième jour
  • Les observations faites lors de l’épreuve de groupe

L’entretien commence par une présentation personnelle de 5 à 10 minutes, il est conseillé de viser les 7 minutes. L’objectif de cette présentation est d’aborder tous les sujets classiques de l’entretien (votre parcours scolaire, votre parcours aéronautique, vos motivations…) afin de faciliter la tâche de l’évaluateur.

Une fois votre présentation terminée, la phase de questions réponse commencera, elle peut durer entre 30 et 45 minutes. La psychologue commencera par revenir sur des points spécifiques de votre dossier ou de votre présentation, si elle a entendu quelque chose qui n’est pas cohérent ou qui ne correspond pas au métier de pilote alors elle creusera le sujet en vous posant des questions supplémentaires.

L’entretien aborde ensuite des sujets variés, chaque entretien est différent mais certain sujets ont tendance à revenir souvent :

  • Quelles sont vos motivations ?
  • Est ce que vous êtes prêt à délivrer de l’armement et à donner la mort ?
  • Quelles sont vos relations avec votre famille ?
  • Est ce que vous êtes prêt à faire les sacrifices que demande la vie militaire ?
  • Questions au sujet de l’aéronautique et de la géopolitique.

Le plus souvent, le psychologue essaie de rebondir sur ce que vous dites afin que ce soit plus une conversation qu’un interrogatoire.

Entretien avec deux personnels navigants

Le deuxième entretien individuel se fait face à deux personnels navigants qui sont la plupart du temps des pilotes mais qui peuvent également être NOSA. Cet entretien est beaucoup moins cadré que le premier et se fait plus selon le feeling des pilotes que vous avez en face de vous. L’entretien est complètement tourné vers l’aéronautique et l’armée de l’air, les pilotes vont vous tester afin de voir à quel point vous êtes passionné d’aéronautique militaire.

Tout comme l’entretien avec la psychologue, vous commencez le plus souvent par une présentation personnelle. Vous pouvez tenter d’orienter la suite de l’entretien avec cette présentation. Par exemple, si vous dîtes aux pilotes que c’est la filière hélicoptère qui vous intéresse le plus alors ils vont sûrement aller tester vos connaissances dans le sujet, ça sera alors une bonne occasion pour marquer des points.

Une fois la présentation personnelle terminée, l’entretien va prendre la forme de questions réponses afin de tester votre culture aéronautique et militaire. Les personnels naviguant en face de vous n’hésiteront  pas à vous poser des questions techniques telles que :

  • Quelles sont les missions de l’armée de l’air et de l’espace ?
  • Sur quelles bases et dans quels escadrons peut-on trouver des rafales ?
  • Dans quelles missions l’armée de l’air et de l’espace est-elle actuellement engagée ?

Si vous répondez bien ils poseront des questions plus pointues afin de tester vos limites. Surtout lorsque vous n’avez pas la réponse à une question n’hésitez pas à dire que vous ne savez pas, si vous essayez d’improviser une réponse ils le verront directement.

Des questions plus personnelles au sujet de vos motivations et du rapport à la mort sont également souvent abordées telles que :

  • Pourquoi souhaitez vous devenir militaire ?
  • Pourquoi pas EOPAN ou ALAT ?
  • Pourquoi vous n’avez pas candidaté plus tôt ?

L’entretien continu la plupart du temps sous la forme d’une discussion autour d’un élément d’actualité ou d’une de vos expériences passées ou simplement d’un sujet d’aéronautique.

Epreuve de groupe

Étape assez singulière de la phase des entretiens, l’épreuve de groupe permet d’observer le comportement des candidats face à la résolution d’un problème, d’évaluer leur capacité d’organisation, de cohésion et d’identifier la conduite individuelle de chacun.

Répartis en petit groupe de trois à six personnes, les candidats sont confrontés à une situation de crise dont la résolution dépend de leur prise de décision collégiale et de leur organisation. Les énoncés des exercices sont très variés, comme :

  • Une expédition scientifique en Antarctique est perdue et doit être secourue, votre objectif est de monter une mission de sauvetage avec les moyens disponibles.
  • Une prise d’otage a lieu dans un supermarché, votre mission est de trouver un moyen de parvenir à les libérer.
  • Votre navire marchand est en train de s’échouer au large d’une île, il faut sauver un maximum de marchandise à bord mais le nombre de canots de sauvetage est déjà limité pour l’équipage. Une tempête approche et vous connaissez l’île peuplée par une population hostile.  

 

10 minutes de lecture leur sont accordées pour se familiariser avec un document décrivant le contexte et le scénario de l’épreuve. Une feuille de brouillon est mise à la disposition de chacun pour prendre des notes et entamer une réflexion. Ce document contient divers éléments à prendre en compte pour la résolution du problème tels que :

  • Le matériel à disposition
  • Les contraintes imposées
  • Les objectifs à atteindre  
  • La situation géographique et temporelle

30 minutes de résolution et de débat en groupe constituent ensuite le cœur de l’épreuve. Un tableau est mis à la disposition du groupe pour mettre à plat les idées, les organiser, élaborer un plan puis enfin pour exposer le raisonnement et la solution trouvée à l’examinateur à l’issue de cette demi-heure.

 

Cette épreuve n’a pas pour objet de vérifier la validité de votre solution au problème mais vient sanctionner votre sens de l’organisation, la répartition des rôles de chacun, la gestion du temps et la qualité du raisonnement lors de la présentation finale.

Le sens du collectif et l’aptitude à vivre en communauté étant une qualité essentielle pour tout militaire, une appréciation personnelle est faite du comportement de chacun, de leur manière d’interagir dans le groupe et de leur capacité à créer une cohésion entre les différents membres de l’équipe.

Comment se préparer

La préparation aux entretiens est souvent délaissée par les candidats EOPN qui se préparent surtout aux épreuves du premier jour. C’est une erreur puisque une fois la semaine de sélection passée, les entretiens sont grandement pris en compte lors de la commission qui décidera si vous êtes admis en liste principale, liste complémentaire ou non admis.

  • Avoir une présentation personnelle construite et réfléchie : Point de départ de tous les entretiens, la présentation personnelle sera la première impression que vous donnerez à votre interlocuteur, et la base des questions qui suivront. Il faut ainsi être capable de se présenter d’une manière complète et concise. Il ne faut pas pour autant apprendre une présentation par cœur et la réciter de manière robotique.
  • Savoir mettre en avant ses expériences : Il faut également être à l’aise pour parler de soi et de ses motivations. Cela implique d’être au clair avec soi-même d’une part et de savoir habillement articuler ses expériences à l’oral pour les mettre en lien avec sa candidature EOPN d’autre part.

     

  • S’entraîner à répondre aux questions les plus classiques : Certaines questions reviennent de manière réccurente dans les entretiens et nécessitent souvent une reflexion en amont dans la réponse à apporter, pour faire passer le message que l’on veut et éviter de se retrouver piégé. 

Pour aller plus loin

Pour ceux qui cherchent à optimiser leur préparation aux entretiens, nous avons créé au sein de notre programme de préparation EOPN, un guide propre à chaque entretien pour vous aiguiller aussi bien dans la construction d’une présentation personnelle cohérente, sur l’état d’esprit à adopter, les erreurs à ne pas faire, que sur les questions à préparer pour ne pas être désarçonné le jour J.

Ces outils sont pensés pour vous accompagner dans votre préparation tout au long des sélections et maximiser vos chances de réussite. 

2 Commentaires

  1. Tripault Manon

    Bonjour,

    Je me permets de vous contacter dans l’espoir que vous puissiez m’aider.

    En effet, il se trouve que l’un de mes proches amis souhaite passer le concours des EOPAN dont les entretiens se tiennent en janvier.

    Or, je suis extrêmement inquiète pour son habilité à faire partie du domaine aéronautique ou militaire en général.

    En effet, ce dernier souffre de TDAH (trouble déficit de l’attention avec hyperactivité) qu’il n’a pas diagnostiqué en France afin de ne pas être considéré inapte par vos services.

    Cependant, ce trouble peut être dangereux pour lui-même ou encore pour ces futurs compagnons militaires.

    C’est avec énormément de bienveillance et d’inquiétude pour mon ami, mais également pour vos services que j’écris ce courriel.

    Cordialement.

    Réponse
    • Pilote Militaire

      Bonjour,

      L’aptitude médicale et psychologique des candidats est déterminée pendant les sélections et n’est pas de notre ressort.

      Cordialement

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anglais

SLPA

Culture aéronautique

Entretien psychologique

Commission

Semaine de sélection à Toulon

CEMPN

Tests psychotechniques

SEPIA

Entretien psychologique

Première phase de sélection au CSO

TAMI-C

Anglais

Sport

Test de personalité

Visite Médicale

CEMPN

Deuxième phase de sélection à Tours

Palonnier

Mathématiques

Orientation

Lecture de cadrans

Priorisation drones

Culture aéronautique

SECPIL

T3A

Entretiens

Première phase de sélection au CSO

TAMI-C

Anglais

Sport

Test de personalité

Visite Médicale

CEMPN

Deuxième phase de sélection à Vincennes

Mathématiques

Orientation

Mémorisation

Culture Aéronautique

Identification

Simulateur

Entretiens

/*** Collapse the mobile menu - WPress Doctor ****/