Comment devenir pilote de chasse ?

Le pilotage de chasse est l’une des cinq grandes spécialités de pilote au sein des armées.

Le pilotage de chasse est le versant « combat » du pilotage militaire sur avion (son équivalent sur hélicoptère se trouve dans l’Aviation Légère de l’Armée de Terre). Le rôle principal du pilote de chasse étant de mettre en œuvre de l’armement contre des cibles au sol, en l’air, sur la mer ou même sous la mer pour protéger une zone ou en attaquer une autre.

La fonction d’un pilote de chasse ne se limite toutefois pas au combat, les avions de chasse modernes, comme le Rafale par exemple, sont capables d’assurer un très large panel de missions et requièrent ainsi du pilote, une forte polyvalence.

Comment devenir pilote de chasse ?

Il est possible de devenir pilote de chasse au sein de l’armée de l’Air et de l’Espace ou de la Marine nationale, qui offrent chacun un cursus d’officier sous contrat ou d’officier de carrière, avec des conditions d’accès et des schémas de carrière différents.

 

Armée de l’air et de l’Espace VS Marine Nationale

L’exercice du métier de pilote de chasse au sein de l’armée de l’Air et de l’Espace (AAE) et de la Marine Nationale, diffère par leur environnement opérationnel, leur formation et les appareils mis en œuvre.

Les missions réalisées et réalisables sont quant à elles très similaires entre les deux armées.

Mise en œuvre
Avions utilisés
Flotte
Spécificités
Formation des pilotes
Armée de l’Air et de l’Espace
Bases aériennes terrestres
Mirage 2000 et Rafale
Environ 200 avions
La posture permanente de sûreté aérienne (PPSA) / Déploiement en opérations extérieures sur des bases projetées à l’étranger
Entièrement en France sur l’avion d'entraînement Pilatus PC-21
Marine nationale
Porte Avion
Rafale
Environ 40
Lutte antinavire / Appontage en toute condition météorologique sur porte avion
France puis Etats-Unis pour la qualification à l’appontage

Les pilotes de l’armée de l’Air et de l’Espace opèrent à partir de bases aériennes terrestres, en France ou projetés en opération extérieure. Ils mettent en œuvre une flotte d’avions de chasse plus variée et nombreuse que l’aéronavale.

Cette armée constitue le vivier principal de pilotes de chasse français, reste la plus connue du grand public avec un important maillage de bases et d’unités navigantes à travers l’hexagone.

Un mirage 2000 D de l’escadron 3/3 « Ardennes » dans le ciel de l’Afghanistan © Ministère des Armées

D’un autre côté, les pilotes de l’aéronavale, faisant partie de la Marine Nationale, sont spécialisés dans les opérations aériennes depuis le pont d’envol d’environ 200 m d’un porte-avion.

Leur formation, aussi bien que les avions Rafale sur lesquels ils opèrent, sont taillés pour l’appontage, de jour comme de nuit. L’aéronavale est une petite structure dont les trois flottilles de chasse sont regroupées sur une seule base, à Landivisiau, en Bretagne.

Rafale Marine sur le pont d’envol du porte-avion américain Harry S Truman © Marine Nationale

Carrière courte VS carrière longue

Pour chacune des deux armées permettant de devenir pilote de chasse, deux options s’offrent au candidat : Les sélections d’officier sous contrat ou les concours des grandes écoles militaires.

La différence principale entre les officiers sous contrat et les officiers de carrière réside dans la durée et la nature de leur engagement au sein des forces armées. Les officiers sous contrat sont engagés pour une période déterminée, avec la possibilité de renouveler leur contrat.

En revanche, les officiers de carrière s’engagent pour une durée indéterminée et font généralement carrière dans l’armée, progressant à travers différents grades et responsabilités.

Les officiers sous contrat ont l’avantage d’être sélectionnés directement en qualité de pilote, là où les officiers de carrière sont avant tout sélectionnés pour devenir officiers et subissent une deuxième sélection, une fois en école, afin de se spécialiser pilote.

Les conditions pour devenir pilote de chassE

Pilote de chasse officier sous contrat

Les conditions communes à l’armée de l’Air et de l’Espace et à l’aéronavale:

  • Justifier d’un niveau Bac au minimum (général, technologique ou professionnel)
  • Être de nationalité française
  • Avoir accompli sa Journée Défense et Citoyenneté (JDC – ex JAPD)
  • Être physiquement et médicalement apte
  • Se rendre en CIRFA (Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées) pour le dépôt du dossier

Pour la Marine Nationale: Avoir plus de 18 ans et moins de 26 ans lors du dépôt de candidature

Pour L’Armée de l’Air et de l’Espace: Avoir plus de 18 ans et moins de 27 ans à la signature du contrat

La sélection des pilotes de chasse sous contrat de l’armée de l’Air et de l’Espace

Si vous réunissez toutes les conditions citées ci-dessus, vous pourrez alors tenter les sélections EOPN (Elève Officier du Personnel Navigant). Ces sélections se déroulent en deux parties :

  • Tests communs dans un CSO (Centre de sélection et d’orientation)
  • Puis les tests spécifiques aux candidats pilotes sur la base aérienne de Tours.

Une fois ces sélections réussies, l’orientation en spécialité chasse se fera plus tard au cours de la formation de pilote. Il faut donc faire preuve d’une grande motivation et se donner les moyens de faire partie des meilleurs profils en formation afin d’être orienté vers le cursus de pilote de chasse.

 

La sélection des pilotes de chasse sous contrat de la Marine Nationale

Pour devenir pilote de chasse sous contrat dans l’aéronavale, au sein de la Marine Nationale, vous devrez réussir les sélections EOPAN (Élève Officier Pilote de l’Aéronautique Navale). Ces sélections se déroulent en 4 phases de présélections :

  • Tests préliminaires dans un SLPA (Service Local de Psychologie Appliqué)

  • Entretiens d’anglais
  • Comission
  • Phase finale de test et visite médicale à Toulon

Si votre profil est retenu à l’issue des présélections, vous devrez subir une sélection en vol dont la réussite et le classement conditionnent l’orientation vers la filière chasse.  

Pilote de chasse officier de carrière

Pour devenir officier de carrière pilote de chasse, il faut intégrer une école militaire : l’Ecole de l’Air ou l’Ecole Navale. Ces grandes écoles sont accessibles par concours après deux années de classes préparatoires scientifiques. 

Une fois en formation, une seconde sélection est faite en interne afin de choisir les meilleurs profils pour se spécialiser pilote de chasse.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anglais

SLPA

Culture aéronautique

Entretien psychologique

Commission

Semaine de sélection à Toulon

CEMPN

Tests psychotechniques

SEPIA

Entretien psychologique

Première phase de sélection au CSO

TAMI-C

Anglais

Sport

Visite Médicale

CEMPN

Deuxième phase de sélections à Tours

Palonnier

Mathématiques

Orientation

Lecture de cadrans

Priorisation drones

Culture aéronautique

SECPIL

T3A

Entretiens

Première phase de sélection au CSO

TAMI-C

Anglais

Sport

Visite Médicale

CEMPN

Deuxième phase de sélections à Vincennes

Mathématiques

Orientation

Mémorisation

Culture Aéronautique

Identification

Simulateur

Entretiens

/*** Collapse the mobile menu - WPress Doctor ****/